Merci pour les sacrifices que vous avez faits au cours de l’année écoulée.

Nous savons que cela a été très difficile de ne pas pouvoir participer à toutes vos activités et de ne pas voir les gens que vous aimez. Nous sommes convaincus que les choses reviendront bientôt à la normale.

Vous avez un rôle important à jouer pour que cela se produise.   

La vaccination d’un plus grand nombre de jeunes nous aide à protéger nos familles et l’ensemble de notre communauté et signifie que nous pourrons recommencer à faire ce que nous aimons, comme faire du sport, sortir avec nos amis et aller à l’école. Plus vite nous ferons vacciner tout le monde, plus vite la vie reprendra son cours normal.

Bien qu’il y ait également beaucoup d’informations sur Internet et dans les médias sociaux, elles ne sont pas toutes exactes. Si vous recherchez des informations sur les vaccins COVID-19, veillez à vous fier à des sources fiables et spécialisées. Lisez ce qui suit pour obtenir des renseignements dont les faits ont été contrôlés et vérifiés par des experts de l'Ontario.


IL EST SÛR

Le vaccin est sûr et il fonctionne. Les vaccins sont l'outil le plus efficace dont nous disposons pour nous protéger et protéger nos proches contre la COVID-19. Les vaccins nous protègent en aidant notre corps à renforcer son immunité et en diminuant nos chances de la transmettre à d'autres membres de notre communauté.

C'est important

Le fait que davantage de jeunes soient vaccinés nous aide à protéger nos familles et l’ensemble de notre communauté. Cela signifie que nous pourrons commencer à reprendre les activités que nous aimons faire, comme le sport, le bénévolat, les sorties entre amis et l’école. Plus vite nous ferons vacciner tout le monde, plus vite la vie reprendra son cours normal.

ÇA FONCTIONNE

Se faire vacciner contre la COVID-19 est un choix que vous et votre famille pouvez faire et qui joue un rôle important pour vous aider à vous protéger, ainsi que vos amis, votre famille et votre communauté. Bien que les jeunes soient moins susceptibles de contracter une maladie grave due à la COVID-19, certains d’entre eux tombent malades et doivent être hospitalisés. Les vaccins sont le meilleur moyen d’éviter que cela ne se produise.  


IL EST DISPONIBLE

Si vous êtes né en 2009 ou plus, vous pouvez prendre un rendez-vous pour le vaccin COVID-19. Faites également attention aux cliniques pop-up dans votre communauté. À la clinique, le fournisseur de soins de santé vous parlera de l'objectif du vaccin, des risques et des avantages, et répondra à toutes vos questions. Si vos parents, les membres adultes de la famille et/ou les soignants n'ont pas encore reçu le vaccin COVID-19, ils peuvent également prendre rendez-vous ou se rendre à la clinique avec vous. C'est le meilleur moyen de vous assurer que votre famille est protégée contre le COVID-19.

Les vaccins COVID-19 ne sont administrés que si le consentement éclairé de la personne est obtenu, y compris pour les personnes âgées de 12 à 17 ans, et tant que l’enfant est capable de prendre cette décision. Cela signifie que le jeune comprend le traitement, pourquoi il est recommandé, ainsi que les risques et les avantages s’il accepte ou refuse d’être vacciné.

Trouvez votre bureau de santé publique local ici.
Recherchez un rendez-vous via le système de réservation provincial.

VOUS AVEZ DES QUESTIONS?

Si vous avez des questions, adressez-vous à des adultes de confiance et/ou à votre médecin de famille. Votre unité de santé publique locale disposera également d’informations précises sur la COVID-19 et les vaccins.


Les jeunes autochtones et le vaccin COVID-19

Regardez des jeunes autochtones discuter de l'impact de la pandémie sur leur santé mentale et leur vie de famille et pourquoi ils ont décidé de se faire vacciner contre la COVID-19. Vidéos fournies par le Conseil des soins de santé primaires autochtones.


Santé Canada a autorisé le vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 pour les enfants de 12 ans et plus. Des études cliniques ont montré que ce vaccin est sûr et efficace pour ce groupe d'âge. L'Ontario a commencé à déployer la vaccination pour les personnes de 12 ans et plus dans toute la province en mai. Les enfants nés en 2009 et plus sont désormais éligibles pour se faire vacciner.

Bien que les enfants aient été moins nombreux que les adultes à être malades à cause de la COVID-19, ils ont été touchés de bien d’autres façons. Les enfants de l’Ontario ont dû fréquenter l’école à distance, manquer des activités parascolaires et rester de longues périodes loin de leurs amis et pairs. Cela a un impact important sur la santé mentale des enfants. La vaccination de toutes les personnes admissibles, incluant les enfants, contribuera à réduire le nombre de cas de COVID-19 dans notre communauté et permettra aux enfants de participer aux activités qu’ils aiment.

Les enfants qui contractent une infection par la COVID-19 présentent généralement des symptômes légers. Cependant, certains enfants peuvent devenir très malades et devoir être hospitalisés. Les enfants peuvent également contracter une maladie grave appelée « syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants ». D’autres peuvent présenter des symptômes plus graves et plus durables qui peuvent affecter leur santé et leur bien-être. Dans de très rares cas, le virus peut également entraîner la mort chez les enfants.

Comme les adultes, les enfants peuvent également transmettre le virus à d’autres personnes s’ils sont infectés, même s’ils ne se sentent pas malades.

La vaccination des enfants peut également contribuer à protéger la santé de la communauté en général. Chaque fois qu’une personne est infectée par la COVID-19, le virus a la possibilité de muter et de créer une variante. Les nouvelles variantes sont des versions modifiées du virus original et peuvent être plus dangereuses ou résistantes aux vaccins et traitements disponibles. C’est pourquoi il est vraiment important de prévenir les infections par la COVID-19. Plus tôt nous parviendrons à stopper la propagation du virus, moins il sera en mesure de muter en une nouvelle variante. La vaccination contre la COVID-19 est volontaire pour toute personne en Ontario.

Oui. Santé Canada a autorisé le vaccin Pfizer-BioNTech pour les jeunes âgés de 12 à 17 ans. Le vaccin est administré en deux doses. Il s’agit du même vaccin que celui administré aux adultes. Dans le cadre de leur processus rigoureux d’examen scientifique, ils ont déterminé que ce vaccin :

  • est sans danger pour les jeunes, sans effets secondaires graves;
  • fonctionne bien chez les jeunes, fournissant une forte réponse immunitaire et;
  • le vaccin est de haute qualité.

Le vaccin Pfizer-BioNTech a également été autorisé aux États-Unis pour le groupe des 12 à 17 ans et près de 3 millions de doses ont déjà été administrées à ce groupe d’âge. Aucun effet secondaire grave n’a été identifié dans ce groupe d’âge.

La supervision des vaccins COVID-19 par Santé Canada ne se limite pas à leur approbation. La surveillance de la sécurité et de l’efficacité du vaccin continuera à l’avenir.

Il a été démontré que le vaccin Pfizer-BioNTech est très efficace pour protéger les personnes de 19 ans et plus contre la COVID-12. L’essai clinique Pfizer-BioNTech a étudié 2,260 12 jeunes âgés de 15 à 18 ans aux États-Unis. Au cours de l’essai, 19 cas de COVID-100 ont été recensés dans le groupe qui n’a pas reçu le vaccin (le groupe « placebo »), contre aucun cas dans le groupe vacciné. Cela signifie que le vaccin a été efficace à XNUMX % lors de l’essai.

Lorsque vous recevez le vaccin, vous produisez des anticorps qui vous protègent au cas où vous seriez exposé au virus. La réponse en anticorps des jeunes de 12 à 15 ans qui ont été vaccinés était très forte un mois après avoir reçu la deuxième dose. Les jeunes peuvent souvent avoir une très bonne réponse immunitaire après la vaccination, ce qui se traduit par une forte protection.

Les jeunes de 16 ans et plus ont été inclus dans les essais cliniques précédents avec des adultes. Le vaccin est homologué pour les 16 ans et plus depuis décembre 2020. Le vaccin est aussi efficace chez les jeunes de 16 à 17 ans.

Les enfants, comme les adultes, peuvent ressentir des effets secondaires après avoir reçu une vaccination. La plupart des effets secondaires sont légers et facilement tolérés. Les effets secondaires sont différents pour chaque personne. Vous pourriez remarquer une sensibilité ou une douleur à l’endroit où le vaccin a été administré dans la partie supérieure du bras et vous sentir plus fatigué que d’habitude. Des maux de tête, des douleurs musculaires ou articulaires, de la fièvre et des frissons sont également possibles. Ces effets secondaires sont généralement temporaires et disparaissent en 1 à 3 jours. Ils sont également un signe positif que le vaccin commence à agir.

Des réactions allergiques au vaccin peuvent se produire, mais elles sont rares. Les symptômes comprennent de l’urticaire, un gonflement du visage, de la langue ou de la gorge, ou des difficultés à respirer. Tout le monde reste à la clinique pendant 15 à 30 minutes après la vaccination pour surveiller et traiter une réaction allergique si elle se produit.

Le vaccin est sans danger pour la plupart des personnes, y compris les personnes souffrant d’une maladie ou prenant des médicaments. Si une personne prend des médicaments qui affaiblissent son système immunitaire, elle doit en parler à son médecin pour faire coïncider sa vaccination avec sa prochaine dose de médicament.

Les personnes allergiques à l’un des ingrédients du vaccin ou celles qui ont eu une réaction grave après la première dose doivent consulter leur fournisseur de soins. Si vous n’êtes pas sûr des ingrédients auxquels vous êtes allergique, parlez-en à votre fournisseur de soins. Les vaccins COVID-19 ne contiennent pas d’œufs, de gélatine (porc), de gluten, de latex, d’agents de conservation, d’antibiotiques ou d’aluminium.

Les vaccins COVID-19 ne sont administrés que si le consentement éclairé de la personne est obtenu, y compris pour les personnes âgées de 12 à 17 ans, et tant que l’enfant est capable de prendre cette décision. Cela signifie que le jeune comprend le traitement, les raisons pour lesquelles il est recommandé, ainsi que les risques et les avantages s’il accepte ou refuse d’être vacciné. Si la personne est incapable de consentir à recevoir le vaccin, elle devra obtenir le consentement de son mandataire spécial, comme un parent ou un tuteur légal.

Le fournisseur de soins de santé et la famille doivent respecter la décision d’un jeune de se faire vacciner. Idéalement, cette décision doit faire l’objet d’une discussion à l’avance avec un adulte de confiance ou un tuteur pour s’assurer qu’ils comprennent ce à quoi ils consentent. Lorsqu’un(e) jeune reçoit son vaccin, la personne qui le lui administre vérifie qu’il/elle comprend la nature du traitement, ses risques et ses avantages.

En permettant l’accès aux vaccins en temps opportun et dans des lieux pratiques, sans exiger le consentement des parents, la santé des étudiants et des communautés s’améliorera et sera conforme aux pratiques antérieures à la COVID-19. Les parents sont encouragés à discuter de la vaccination avec leurs enfants avant de se rendre dans une clinique.

Les Ontariens de 12 à 17 ans, y compris ceux nés en 2009, pourront commencer à prendre rendez-vous pour un vaccin gratuit. Il y aura également des « cliniques pour les jeunes et les familles » spéciales tout au long des semaines du 14 et du 21 juin. Selon l'endroit où vous habitez, certaines cliniques offriront des rendez-vous pré-réservés et d'autres peuvent fonctionner sans rendez-vous.

Le moment de la prise de rendez-vous et de l'administration des vaccins peut varier selon l'endroit où vous habitez. Veuillez consulter votre bureau de santé publique local pour savoir quand votre enfant pourra recevoir le vaccin. Les Ontariens de 12 à 17 ans, y compris ceux nés en 2009, peuvent prendre rendez-vous pour un vaccin gratuit.

Les enfants de 12 ans et plus recevront le vaccin Pfizer-BioNTech, étant donné qu’il s’agit du seul vaccin COVID-19 autorisé par Santé Canada pour ces âges. Dans les prochaines semaines, d’autres marques de vaccin pourraient être autorisées pour les enfants.

Le vaccin Pfizer-BioNtech contre la COVID-19 indique à votre organisme comment fabriquer une protéine inoffensive présente dans le virus COVID-19 et commencer à produire des anticorps contre cette protéine afin que votre système immunitaire sache reconnaître et combattre le véritable virus si vous entrez en contact avec lui.

Non. Les vaccins COVID-19 ne contiennent pas le virus qui cause l’infection. Les vaccins COVID-19 demandent à notre corps de produire des anticorps qui nous protègent contre la COVID-19. Les anticorps peuvent nous empêcher d’être malades à cause de la COVID-19, ainsi que de contracter et de transmettre le virus à d’autres personnes.

Oui, il est conseillé de se faire vacciner même si vous avez déjà eu la COVID-19. Même si une infection antérieure à la COVID-19 peut offrir une certaine protection contre une nouvelle maladie, nous ne savons pas combien de temps cette protection durera et elle peut ne pas protéger contre les nouvelles variantes du virus. Si vous vous rétablissez actuellement de la COVID-19, vous devez retarder la vaccination jusqu’à ce que la plupart de vos symptômes aient disparu et que vous ne soyez plus en auto-isolement.

Non. Si vous avez une carte Santé, nous vous demandons de l’apporter au rendez-vous. Si vous n’avez pas de carte Santé, le personnel chargé de la vaccination lors du rendez-vous sera en mesure de vous aider. Vous pouvez également vous adresser à votre école, à votre fournisseur de soins médicaux ou à votre chef religieux pour obtenir une lettre indiquant le nom, la date de naissance et l’adresse de votre enfant. Si vous n’avez pas de carte Santé, il se peut que l’on vous demande de prendre votre rendez-vous par téléphone plutôt qu’en ligne.

Veuillez apporter votre carte Santé et une liste de tous les médicaments que vous prenez actuellement. Si la vaccination vous rend nerveux, apportez quelque chose pour vous distraire, comme un appareil mobile, des écouteurs pour écouter de la musique ou un livre. Informez la clinique à votre arrivée, car beaucoup d’entre elles auront des préposés à la vaccination prêts à apporter une aide spéciale aux enfants qui sont inquiets.

Les enfants recevront un reçu contenant des informations sur le vaccin qu'ils ont reçu. Veillez à le conserver en lieu sûr. Il sera également envoyé par courriel ou par SMS si cette information est fournie.

Le vaccin n’est pas recommandé pour les enfants qui ont eu une réaction allergique connue à l’un des ingrédients ou à une dose antérieure du vaccin. Les réactions allergiques graves au vaccin sont rares.

Les effets secondaires à long terme du vaccin sont inconnus pour l'instant, mais peu probables. Certains participants aux essais cliniques continueront à être suivis pendant une période pouvant aller jusqu’à deux ans afin de s’assurer que le vaccin continue à être efficace et qu’il est sécuritaire. L’infection par la COVID-2 peut avoir des effets à long terme chez certaines personnes, y compris les enfants. La prévention de l’infection par la vaccination peut prévenir les effets à long terme de la COVID-19.

Oui. Si l’enfant est en retard dans ses vaccinations, veuillez contacter son fournisseur de soins de santé pour établir un plan de mise à jour.

Si possible, le vaccin COVID-19 doit être administré seul. Les autres vaccins devraient être planifiés 14 jours avant ou 28 jours après le vaccin COVID-19.

Oui, les femmes enceintes peuvent recevoir le vaccin COVID-19 à tout moment de leur grossesse. De nombreuses femmes enceintes sont devenues très malades à cause de la COVID-19 et ont dû être hospitalisées et recevoir des soins intensifs. Se faire vacciner est sans danger et constitue un moyen important de se protéger pendant la grossesse.

Le vaccin Pfizer-BioNTech est le seul vaccin actuellement approuvé pour une utilisation chez les enfants de 12 ans et plus au Canada. Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis signalent des cas - pour la plupart bénins - d'inflammation cardiaque (myocardite et péricardite) chez les adolescents et les jeunes adultes qui ont reçu un vaccin Pfizer ou Moderna COVID-19. La majorité de ces cas sont bénins et font l'objet d'une enquête. Il n'est pas clair si ces infections sont causées par le vaccin ou par des infections associées au COVID-19 ou à d'autres virus ou conditions médicales courants.

La plupart des cas de myocardite ou de péricardite chez les jeunes et les jeunes adultes sont bénins et les symptômes s'améliorent avec un traitement médical. Vous devez consulter immédiatement un médecin si votre enfant se plaint de douleurs thoraciques ou de sensations d'oppression, d'essoufflement ou de palpitations cardiaques/battements cardiaques irréguliers.

La myocardite et la péricardite sont généralement causées par une blessure, des complications d'une maladie auto-immune ou par la réponse du corps à des infections virales courantes telles que la grippe ou l'adénovirus, ou de nouveaux virus comme COVID-19, ou par des bactéries telles que celles responsables de la maladie de Lyme .

Santé Canada et l'Agence de la santé publique du Canada surveillent de près les données de vaccination pour détecter tout signe de risque élevé d'inflammation cardiaque associé à la vaccination. Cela comprend une collaboration étroite avec d'autres organismes internationaux de réglementation de la santé et des fabricants de vaccins. Tout changement dans les recommandations ou les directives de ces organismes sera communiqué en temps opportun aux Canadiens.

Oui. On s’attend à ce que, lorsque suffisamment de personnes seront protégées contre la COVID-19, le risque d’infection commencera à diminuer. Les vaccins, le port de masques, l’éloignement physique et d’autres précautions aideront à protéger la santé de la communauté dans son ensemble. Ce n’est que lorsque les taux de la COVID-19 dans la communauté dans son ensemble seront faibles que les activités normales des enfants et des jeunes seront à nouveau possibles.

Vous trouverez ci-dessous plus d’information et de ressources au sujet de la COVID-19 et des vaccins :

 

Créée par la Table consultative sur les vaccins pour enfants

Cette FAQ a été créée par des experts de la Table consultative sur le vaccin pour les enfants, qui est coprésidée par le Dr Vinita Dubey, médecin hygiéniste associée à Toronto Public Health, et Kimberly Moran, PDG de Santé mentale pour enfants Ontario et représentante de la Coalition pour la santé des enfants. L’objectif de la Table consultative sur les vaccins pour les enfants est de fournir des conseils et des recommandations stratégiques au gouvernement concernant la stratégie de vaccination dans le contexte de la pandémie mondiale COVID-19 afin d’éclairer la planification, le processus et le niveau de préparation en mettant l’accent sur les enfants.

Avec le soutien de la Coalition pour la santé des enfants.

 


RESSOURCES SUPPLÉMENTAIRES

Vaccins contre le covid-19

Prise en charge de la douleur par la vaccination

À quoi s'attendre lors de votre rendez-vous de vaccination